En résumé:

 

Thierry Heymans, né en juillet 1970.

Licencié en psychologie clinique (Université Libre de Bruxelles).

Inscrit à la commission des psychologues.

Formation / 3ième cycle en thérapie familiale systémique (Centre d'Etudes de la Famille et des Systèmes, Bruxelles)

et membre de l'ABIPS (Association Belge pour l'Intervention et la Psychothérapie Familiale Systémique).

Formation approfondie en relaxation.

Profondément Influencé par le courant de la psychologie positive et les outils de la Thérapie d'Acceptation et d'Engagement. (ACT)

Psychologue au sein d'une institution pour enfants et adolescents souffrant de troubles du comportement.

Expérience en milieu psychiatrique adulte.

Membre de "Danaïs", centre de thérapies, expertises et développement personnel (Ittre-Virginal).

Antérieurement, pratiquant de Yoga.

Pratique très régulière de la pleine conscience,

Formations universitaires dans ce domaine spécifique:

 - Certificat Universitaire en interventions psychologiques basées sur la pleine conscience-MBCT; Université Catholique de Louvain; 2013

 - Certificat D'université à la Pleine Conscience - Reduction du Stress et approches cliniques-MBSR; Université Libre de Bruxelles (2ième année en cours). 

Engagement dans un processus de formation continue. (ex: cycle de 6 semaines "communication et pleine conscience" avec Laurence Felz ;  3 jours de formation/ateliers "la place et l'enseignement du yoga dans les groupes mindfulness" proposé par Claude Maskens; 3 jours d'ateliers/formation avec Saki Santorelli sur le dialogue exploratoire; divers cycles d'approfondissement de la pratique; Retraite  résidentielle de 5 jours avec pratique intensive de la méditation (Pascal Auclair / Institut Pleine Conscience); en temps que participant: cycle MBCT de huit semaines et cycle MBSR avec un instructeur certifié par le Center For Mindfulness; une bibliothèque personnelle qui ne cesse de s'étoffer...

Membre de l'Association Belge Francophone de pleine conscience Mindfulness (ABFM).

 

Mon cheminement personnel:

 

Psychologue clinicien,  je travaille depuis plus de 15 ans ans avec des enfants et des adolescents. Ceci m’a amené à faire une formation complémentaire de longue durée en psychothérapie familiale systémique, outil avec lequel je travaille dans mon quotidien professionnel au sein d’une institution spécialisée pour enfants et adolescents avec des troubles du comportement.

 

Déjà lors de mon parcours de formation universitaire, j’ai développé un intérêt particulier pour ce qu’on appelait, à l’époque, les « groupes de sensibilisation aux relations humaines » et, plus encore, pour les « groupes d’évolution émotionnelle », un type de groupe où la question du développement personnel et des émotions était à l’avant plan.

 

Ma pratique professionnelle m’a progressivement amené à m’intéresser à différentes approches thérapeutiques classiques et à différents outils de développement personnel. C’est dans ce cheminement et dans l’envie d’élargir ma « boite à outil » que je me suis d’abord tourné vers les techniques de relaxation pour lesquelles j’ai suivi une formation répartie sur une année. Dans le même mouvement mais à titre plus personnel, j'ai été sensibilisé à la question du « bien-être », sujet particulièrement d’actualité à une époque marquée par le stress, la rentabilité, la productivité, l’urgence et la course effrénée de chacun dans son quotidien.

 

Ceci m’a conduit vers la pratique du yoga, pratique qui s’est elle-même inscrite dans un renforcement de la conviction d’aborder obligatoirement l’humain dans une approche globale (« holistique ») prenant en compte les différents aspects du psychologique, du somatique et des interrelations entre les différents sous-systèmes qui nous composent, eux-mêmes en interrelations avec le milieux physique et social dans lequel chacun évolue. Ma formation de thérapeute familial systémique allait déjà dans le sens d’une prise en compte du contexte et plus particulièrement de la famille, au sens large du terme, pour comprendre la souffrance individuelle et cette manière de penser les choses continue à guider mes réflexions concernant les méthodes, outils et approches permettant de « diminuer la souffrance » ou, dit de manière plus positive, « d’augmenter le sentiment de bien-être ».

 

Au travers de lectures éclectiques, j’ai nourri ma curiosité pour la manière dont la notion de santé physique et psychique était abordée dans différents courants de pensées et dans différentes cultures.

 

C'est un peu par hasard, juste avant un départ en vacances, que j'ai acheté mon premier livre écrit par Jon Kabat Zinn: "Au cœur de la tourmente, la pleine conscience, le manuel complet de MBSR ou réduction du stress basé sur la mindfulness". De retour de vacances, j'ai voulu en savoir plus et c'est avec beaucoup de surprise que j'ai appris que (notamment) deux universités belges proposaient des formations autour des programmes MBSR et MBCT.

 

Pour ma part, c’est d'abord à l'UCL que j'ai suivi ce type de cursus après avoir vécu de l’intérieur, comme participant, un de ces programmes (type MBCT). Parallèlement à cette formation académique et rigoureuse, je continue également une pratique personnelle très régulière de la « pleine conscience » tant formelle qu’informelle et si une grande part de mes lectures est constituée de livres et d'articles de tendance "scientifique", j’approfondis d'année en année ma connaissance de ce qu’est la pleine conscience dans la tradition « purement » bouddhiste.

Je prends également un grand plaisir à continuer mon parcours de formation et de développement personnel autour de la pleine conscience. C'est dans cette optique que j'ai également participé à un programme MBSR complet afin d'approfondir ma pratique dans ce registre spécifique avant de débuter la formation MBSR proposée par l'Université Libre de Bruxelles. 

Quel plaisir que d’avoir trouvé une approche empreinte à la fois de tradition, de modernité, de sciences et dont les apports ont été prouvés dans une large gamme de souffrances psychologiques et physiques mais aussi, pour le plus grand nombre, dans un objectif de développement personnel et d’amélioration de la qualité de vie.

 

Si ce type d'approche me passionne, je crois que c'est aussi parce qu'en tant que psychologue et psychothérapeute, je pense avoir trouvé un outil réellement porteur de mieux être dans une perspective durable et d'autonomisation. En effet, les études montrent qu'au terme de ce type de programme, à condition d'un travail entre les séances communes, la plupart des participants bénéficient sur le long terme d'effets positifs réactualisés par leur pratique personnelle, sans nécessité l'accompagnement très régulier d'un  formateur ou autre thérapeute...Ceci rejoint une de mes valeurs en tant que thérapeute: développer les capacités de chacun à prendre soin de soi de manière autonome.

 

Depuis 2013, j'essaie de faire profiter le plus grand nombre  de ce type d'approche et c’est dans cet objectif que je mets en place des groupes d'entraînement à la pleine conscience, groupes s’inspirant très largement des programmes MBCT/MBSR.

 

 

 

 

Pour en savoir un peu plus sur moi...

© 2013 by Pleine Conscience Ittre. All rights reserved

  • Twitter Clean
  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now